CITATION DE NOS EDILES.

21032009

smiley967.gif    smileyrunion.gif    smileynew584.gif   assoajjbizien.jpg       

Jean-Jacques Bizien, Vice Président du Conseil Général en charge des solidarités.

[Il faut changer le regard porté sur le handicap. C’est vrai que l’on peut se poser la question de la nécessité d’une loi pour y parvenir, car l’égalité existe pour tous dans le principe républicain. 

Mais clamer l’égalité est inutile, si on ne donne pas les moyens de l’acquérir…]

sources : Conseil Général des Côtes d’Armor – publication

ligne2054.gif




LE HANDICAP MENTAL, CONSEQUENCES/DEFICIENCES

20032009

logocriture.jpg        

Conséquences des déficiences pour la personne handicapée mentale.  Concrètement, une personne en situation de handicap mental peut, du fait de sa déficience, avoir des difficultés pour :mémoriser les informations orales et sonores ; fixer son attention ; apprécier l’importance relative des informations à disposition ;évaluer l’écoulement du temps ;se repérer dans l’espace (difficulté à utiliser les plans ou cartes) ; apprécier la valeur de l’argent ; mobiliser ou remobiliser son énergie ; connaître : l’environnement immédiat ou élargi ; les conventions tacites qui régissent l’échange d’informations ; les modes d’utilisations des appareillages, dispositifs et automates mis à disposition ; les règles de communication et de vocabulaire. Cela peut se traduire aussi par une maîtrise insuffisante de la lecture et/ou de l’écriture même si la personne handicapée a acquis les savoirs de base : des mots (difficulté à déchiffrer les logos par exemple) ; des chiffres (difficulté en calcul et raisonnement logique) ; de l’heure (nota mment sous forme numérique). Plus généralement, toute perturbation peut être énormément déstabilisante (effet de panique, de suivisme, démission : la personne va rester sur place, parfois pendant des heures). 

sources : UNAPAEIligne20543.gif

                       




HANDICAP MENTAL ORIGINES ?

19032009

logofemmeenceinte1.jpg            

Les origines du handicap mental ? 

Les origines du handicap mental peuvent être diverses  : 

 A la conception : maladies génétiques, aberrations chromosomiques, incompatibilité sanguine…  

 Pendant la grossesse : radiation ionisante, virus, médicaments, parasites, alcool, tabac…  

A la naissance : souffrance cérébrale du nouveau-né, prématurité…  

Après la naissance : maladies infectieuses, virales ou métaboliques, intoxications, traumatismes crâniens, accidents du travail ou de la route, noyades, asphyxies… 

sources : UNAPAEI

ligne20542.gif 




DEFINITION DU HANDICAP.

18032009

logohandicapmulti.jpglogohandicapbraillenet.jpg                                        

Constitue un handicap, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant”.

Le handicap se conjugue au pluriel :Enquête Handicaps-Incapacités-Dépendance (HID) réalisée par l’Insee.
La population qui déclare une déficience ou une difficulté dans la vie quotidienne en raison d’un problème de santé s’élève à plus de 22 millions de personnes en France métropolitaine ( 40 % de la population«  rencontre dans la vie de tous les jours des difficultés ). Plus de 5 millions de personnes bénéficient d’une aide régulière pour accomplir certaines tâches de la vie quotidienne.

Sur le département des Côtes d’Armor, on estime le nombre de personnes handicapées à environ 50 000. Ce chiffre revêt des situations aussi variées que le handicap physique, sensoriel, mental, psychique ou cognitif. Une diversité dont il faut désormais tenir compte afin d’élaborer un accompagnement individuel prenant en considération le projet de vie de la personne handicapée elle-même. Il s’agit alors de s’éloigner de la réponse institutionnelle, de la recherche systématique d’établissements spécialisés, et de permettre à chacun de vivre à domicile s’il le souhaite Ainsi, si la loi prend pour la première fois en compte le handicap psychique et cognitif, beaucoup reste à faire dans ce domaine. Déjà la nouvelle Prestation de Compensation du Handicap (PCH), mise en place en 2006, n’est pas soumise à conditions (degré de dépendance, ressources) contrairement à l’Allocation de Compensation pour Tierce Personne (ACTP). Aujourd’hui, ces handicaps désormais reconnus donnent droit à la PCH. Reste à former des professionnels à l’accompagnement de ce public spécifique et à créer de nouveaux outils d’évaluation afin que cette prestation soit un véritable relais du quotidien ; elle ouvre de nouveaux droits, quelles que soient la nature et l’origine de la déficience.

Elle propose 5 types d’aides • dédommagement ou salariat pour les aides humaines aides techniques achat de fauteuil roulant, prothèses… • aménagements du logement et du véhicule, et surcoûts de transport aides animalières aides spécifiques et exceptionnelles.
La PCH concerne les personnes à domicile et, depuis peu, en établissement. Elle sera étendue prochainement aux enfants.

 [On ne naît pas forcément handicapé, on ne le devient pas non plus forcément à la suite d’un accident. Il est d’autres situations encore plus difficiles à vivre, pour peu que l’on se risque à comparer un handicap à un autre !] 

ligne20541.gif

sources : Conseil Général des Côtes d’Armor

ligne20541.gif




L’accueil familial de personnes âgées en Côtes d’Armor et partout en France.

17032009

ea52d7777c5846b1a6588d90079c8595.bmp 

Accueil proposé aux personnes âgées de plus de 60 ans :

Recherchant une solution alternative au placement en établissement Dont le moral décline, suite à la disparition d’êtres chers Dont le maintien à domicile devient périlleux (perte d’autonomie, santé dégradée…) Dont le retour à domicile est devenu impossible, suite à une hospitalisation Prises en charge par leur famille naturelle elle-même « vieillissante » ou souhaitant « souffler » quelques temps… Ou pour des séjours de week-end ou de vacances hors établissement…

Indications :

« Lorsque le soutien au domicile atteint ses limites, la personne âgée dépendante peut choisir de vivre dans une institution ou une famille d’accueil qui deviendra son nouveau domicile. Toute personne âgée qui ne peut être utilement aidée à domicile peut être hébergée, si elle y consent, dans des conditions précisées par décret, soit chez des particuliers, soit dans un établissement.

Contre-indications :

Agressivité mettant la personne accueillie ou son entourage en danger démences séniles délires et persécution • agitation nocturne  problèmes de santé nécessitant des soins intensif  continus, de jour comme de nuit…

Les personnes handicapées orientées en MAS (Maison d’Accueil Spécialisée) ou en FAM (Foyer d’Accueil Médicalisé) ne peuvent faire l’objet que d’un placement familial organisé sous la responsabilité d’un établissement médico-social ou d’un service agréée à cet effet (articles L441-1 & L441-3 du Code de l’Action Sociale et des Familles).

 Aides financières : allocation logement + PSD ou APA + aide sociale départementale.

Les salaires versés ouvrent droit à réduction d’impôt et les aides versées par leurs ascendants ou descendants sont déductibles au titre de pensions alimentaires.

nota bene : les contre-indications sont les mêmes que l’accueil soit social adulte, handicapé ou thérapeutique.

 

ligne2054.gif

sources : http://www.famidac.fr

ligne2054.gif




L’accueil familial des personnes handicapées, en Côtes d’Armor et partout en France.

16032009

stationnemmentfauteuild7aef.jpg 

Une personne dépendante (adulte handicapé physique ou mental) est « nourrie, logée, blanchie » et accompagnée quotidiennement au domicile d’un accueillant familial agréé, en contrepartie d’un salaire, d’un loyer et de remboursements de frais.Les accueillants familiaux sont obligatoirement agréés et contrôlés par le Conseil Général de leur département. Les agréments sont délivrés pour l’accueil permanent ou intermittent d’une à trois personnes.

Indications :Adultes handicapés physiques ou mentaux de 18 à +60 ans: 

  • Ayant toujours vécu chez leurs parents, avec ou sans prise en charge institutionnelle
  • Sortant d’une hospitalisation mais n’étant pas encore aptes à (re) vivre en milieu ordinaire
  • Souffrant d’inaptitudes physiques, sociales ou comportementales
  • Ne pouvant envisager une vie autonome, mais susceptibles de développer un projet de vie en famille d’accueil
  • Ou pour des séjours de week-end ou vacances hors établissement…
  • Pour les patients hospitalisés en établissement psychiatrique, voir notre rubrique accueil familial thérapeutique.

Aides financières : allocation logement + aides spécifiques aux adultes handicapés + aide sociale départementale.
Les salaires versés ouvrent droit à réduction d’impôt et les aides versées par leurs ascendants ou descendants sont déductibles au titre de pensions alimentaires.

voir également : page CHARTES en fronton d’accueil

    Dernière mise à jour : mercredi 22 mars 2006 sources : http://www.famidac.fr 

ligne2054.gif




Pour les accueillants familiaux aussi, c’est dimanche !

15032009

Cette semaine, comme toutes les autres semaines, celles passées et celles à venir vous avez et vous aurez :

   smiley1174.gif    smiley1217.gif          smiley1144.gif

smiley1142.gif             smiley1179.gif            smiley550.gif               smiley3851.gif                    

  smiley1173.gif          smiley1028.gif                                  smiley1434.gif

aujourd’hui, vous pouvez…….

 smiley917.gif       smiley287.gif          smiley11271.gif        smiley1172.gif         smiley1413.gif      etc. …

Bon dimanche !

ligne2054.gif

 

 




Ne pas laisser passer les Poissons Marteaux !

15032009

    smiley1127.gif     smileybravo1312.gif   

 Mercredi 18 mars pour voir et soutenir les :

POISSONS MARTEAUX ! 

 

Voir l’article du 02 mars 2009 (vous pouvez cliquer sur le calendrier!) 

ligne2054.gif




CITATION DE NOS EDILES

14032009

smiley967.gif      smileyrunion.gif     smileynew584.gif    marclefur.jpg     

[''C’est à la place que l’on donne aux personnes handicapées que l’on mesure le degré de civilisation d’une société''.] Marc Le Fur (député costarmoricain)

L’accueil et l’intégration des personnes handicapées sont un domaine dans lequel chacun de nous peut exercer cette fraternité concrètement et quotidiennement.  L’ambition de la loi de 2005 est de faciliter la vie de toutes les personnes handicapées par des mesures concrètes pour les sortir de l’isolement et leur permettre de vivre au milieu de tous, dans nos villes et nos villages. 

             

ligne2054.gif




Accueillants familiaux thérapeutiques & formation continue.

12032009

 smiley385.gif        smiley13491.gif       smiley595.gif

A l’instar de leurs collègues accueillants familiaux sociaux, les accueillants familiaux thérapeutiques bénéficient également d’une formation dispensée en intra par les établissements employeurs ou par des organismes de formation agréés par leurs Directions. 

OBJECTIFS :   Un apport de notions de base sur la maladie mentale et le handicap psychique. □  Une réflexion sur le contenu de l’intervention de la famille d’accueil… 

MODULES : 1 -  Eléments de base sur la maladie mentale.◊ Définition de la maladie mentale. ◊ Distinction maladie mentale/handicap psychique. ◊ Apports théoriques sur la psychose en la névrose. ◊ Les troubles du comportement associés à ces maladies. 2 -  Prise en charge du handicap psychique. ◊ Les différentes modalités de prise en charge des patients. ◊ Les traitements médicamenteux. ◊ La démarche du projet individuel thérapeutique. ◊ ’accompagnement au quotidien. 3 -  Les limites de l’accueil. ◊ La place de la personne accueillie. ◊ L’incidence dans l’organisation familiale.◊ Le travail à son domicile. ◊ La question du secret professionnel partagé. ◊ La préparation d’un accueil et d’une fin d’accueil. 

DEMARCHE PEDAGOGIQUE : elle s’appuie à la fois sur des apports théoriques et sur des exemples pratiques. 

EVALUATION : un temps de bilan collectif est prévu en fin de session ; un bilan écrit est demandé, au terme de la formation, à chacun des participants. 

Exemple de plan de formation proposé par l’association pour les formations aux professions éducatives et sociales.

ligne2054.gif







un don un espoir |
Association Dolto Pasteur |
Parents d'élèves du Groupe ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | REEDDAC
| Liaison TP-TS Mulhouse
| Association Saint James de ...