DELICAT DIAGNOSTIQUE : HANDICAP MENTAL/DEMENCE SENILE

3 04 2009

vieillefemme.jpg 

Le délicat diagnostic de la démence. On ne doit pas poser un diagnostic de démence sur la seule baisse des capacités cognitives ou fonctionnelles. Un tel diagnostic est grave compte tenu de son pronostic. C’est l’analyse du changement de comportement qui est la clé du diagnostic, changement dont la personne affectée est, en général, totalement inconsciente. Ce n’est pas le sujet, lui-même, qui se plaint de ces troubles mais, beaucoup plus souvent, son entourage qui constate des conduites bizarres.• Perte de la mémoire récente qui, chez les personnes handicapées mentales, est parfois difficile à mettre en évidence : « elle qui aimait tant aller à la piscine, elle y est allée hier et ne s’en souvient plus ». Il semble s’agir, en fait, d’une impossibilité de fixer l’attention d’où la perte de la mémorisation.• Troubles de l’orientation dans le temps et dans l’espace : la personne se perd dans la maison, ne retrouve plus les toilettes, se lève la nuit et s’habille…• Perte des automatismes : elle ne sait plus se coiffer, s’habiller ; reste devant son assiette et attend… L’incontinence s’installe alors que la propreté était acquise depuis longtemps.• Changement d’humeur : la personne semble indifférente, inexpressive, les gestes très lents. Elle peut pleurer, se mettre aussitôt en colère puis rire immédiatement après.Ces malades, car c’est bien une maladie surajoutée au handicap mental, dorment de plus en plus et deviennent totalement dépendants. La seule façon d’établir une communication est le contact physique direct et affectueux.Cette démence sénile pathologique de type Alzheimer n’est pas une fatalité chez les personnes vieillissantes atteintes de handicap mental. Toutes les statistiques scientifiques montrent qu’elle n’est pas plus, ni moins, fréquente que dans la population générale, y compris chez les personnes souffrant de trisomie 21.

 ligne1022.gif

SOURCES : UNAPEI

ligne1022.gif


Actions

Informations



2 réponses à “DELICAT DIAGNOSTIQUE : HANDICAP MENTAL/DEMENCE SENILE”

  1. 6 05 2009
    christine bros (19:15:22) :

    je n’arrive pas à savoir comment on diagnostique la démence sénile et quelle est la différence avec la maladie d’Azeimer.

    Mon père agé de 78 ans est hospitalisé depuis 3 semaines, suite à des chutes n’ayant pas entrainé de lésions.

    Il est apathique, se nourrit très peu, « raconte n’importe quoi  » ( à la question comment te sens-tu il répond en racontant sa journée d’homme actif d’avant ), ne sait pas dans quel hôpital il est, demande où est ma mère décédée il y 9 ans. A d’autres oments, il est très clair : exemple il refuse de manger un dessert avec une cuillère à soupe et explique pourquoi.

    Les médecins hésitent entre « dépression » et « début de démence » : quels sont les tests, examens, analyses qu’il faudrait suggérer ?

    Merci de vos réponses.

  2. 6 05 2009
    accueilfamilleaht22 (20:15:39) :

    Bonsoir Christine, merci de votre visite et de votre confiance. Nous ne pouvons que vous donner que quelques pistes :
    Une maladie neurodégénérative est un syndrome qui consiste en un certain nombre de symptômes dont les pertes de mémoire, la modification du jugement et du raisonnement, en plus de changements dans l’humeur, les comportements et les capacités à communiquer. Ces symptômes peuvent affecter le fonctionnement de la personne dans son milieu de travail, dans ses relations sociales et dans ses activités quotidiennes. Parfois, les symptômes de la maladie neurodégénérative sont causés par des conditions susceptibles d’être soignées, comme la dépression, des troubles de la glande thyroïde, une infection ou l’interaction de médicaments. Cependant, si l’on ne peut pas traiter les symptômes et que ces derniers s’aggravent, il se peut qu’ils soient causés par des dommages aux cellules nerveuses du cerveau.
    La maladie d’Alzheimer est la forme la plus commune de maladie neurodégénérative. Il s’agit d’une maladie du cerveau, caractérisée par une détérioration de la mémoire et de la capacité à penser causée par la destruction progressive des cellules du cerveau. La maladie d’Alzheimer est responsable d’environ 64 % de tous les cas de maladie neurodégénérative
    Les symptômes de la maladie d’Alzheimer comprennent une détérioration progressive et continuelle de la mémoire de même que des changements dans la capacité de juger et de raisonner, et l’incapacité d’accomplir des tâches familières. La démence vasculaire, la démence à corps de Lewy, la démence frontotemporale et la maladie de Creutzfeldt-Jakob sont d’autres maladies neurodégénératives.
    Une personne qui présente un ou plusieurs symptômes décrits ci-dessus devrait subir un examen médical complet.
    Peu importe le type de maladie neurodégénérative, les personnes peuvent obtenir des renseignements et du soutien auprès de :www.francealzheimer.org. Nous souhaitons vous avoir donné un début de réponse, sachant que seuls les médecins peuvent prononcer un diagnostic. Bon courage à vous, bien cordialement. mamcoz22

Laisser un commentaire




un don un espoir |
Association Dolto Pasteur |
Parents d'élèves du Groupe ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | REEDDAC
| Liaison TP-TS Mulhouse
| Association Saint James de ...