• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 22 avril 2009

FOOT : ON est en FINALE !

22042009

Toulouse 1  -  Guingamp 2 Finale le 9 mai à Paris stade de France : Rennes Guingamp ! Toulouse 1  -  Guingamp 2 Finale le 9 mai à Paris stade de France : Rennes Guingamp ! Toulouse 1  -  Guingamp 2 Finale le 9 mai à Paris stade de France : Rennes Guingamp ! Toulouse 1  -  Guingamp 2 Finale le 9 mai à Paris stade de France : Rennes Guingamp ! Toulouse 1  -  Guingamp 2 Finale le 9 mai à Paris stade de France : Rennes Guingamp ! Toulouse 1  -  Guingamp 2 Finale le 9 mai à Paris stade de France : Rennes Guingamp ! Toulouse 1  -  Guingamp 2 Finale le 9 mai à Paris stade de France : Rennes Guingamp !




ALIMENTATION 1/8, LA SANTE EN BOUGEANT…

22042009

armorsourisaccueilarmor.jpg   assoaliments.jpg 

Quels que soient notre âge et notre état de santé, manger est un des grands plaisirs de la vie, et il est important que cela puisse le rester. On sait par ailleurs aujourd’hui que la nutrition, c’est-à-dire l’alimentation et l’activité physique, joue un rôle essentiel pour protéger la santé. Elle contribue ainsi à « bien vieillir » et, plus tard, à limiter la perte d’autonomie.

Incitez la personne que vous accueillez à maintenir le plus possible : • une activité physique : • faire les courses, • marcher, jardiner, • faire le ménage, • voire quelques exercices… • des activités intellectuelles ou de loisirs : lecture, mots croisés, télévision, des contacts sociaux.

Même pour aller plus vite, ne faites pas tout à la place de la personne que vous aidez. Conserver une activité physique régulière favorise le bien-être, améliore la santé et préserve l’autonomie. Elle permet d’entretenir ou de développer les muscles et ainsi de diminuer le risque d’une chute. Lorsqu’on a peur de tomber ou qu’on est fatigué, on n’ose plus bouger. Résultat: on a de plus en plus de mal à se déplacer. Aussi, il est important que vous encouragiez la personne que vous aidez à bouger au maximum de ses possibilités.

Trouver ensemble des activités adaptées Parlez-en ensemble et encouragez-la. Proposez-lui des objectifs réalistes compte tenu de son état de santé ou de sa forme. Soyez attentif à ce qu’elle ne s’engage pas dans une activité physique trop fatigante ou trop longue, ce qui la mettrait en situation d’échec, voire de repli sur elle-même.

Les activités ménagères sont des activités physiques, y compris les petites choses : éplucher les légumes, etc. Au quotidien, incitez la personne à : • Assumer les tâches ménagères dans la mesure de ses possibilités, sans vouloir faire « comme avant ». • Aller à pied faire les courses. • Sortir marcher, même peu de temps, pour changer d’environnement. • Participer à la préparation du repas. • Continuer à faire sa toilette et à • s’habiller seule le plus possible. Concevoir ensemble des menus variés, adaptés aux goûts et aux capacités de mâcher et d’avaler de cette personne, c’est important pour donner envie de manger. Suscitez et encouragez sa participation au choix et à la préparation du repas. Et incitez-la à bouger : c’est une excellente façon de stimuler l’appétit !

Faites la liste des courses ensemble Si la personne âgée ne manifeste pas spontanément d’envies particulières, évoquez ce qui peut les réveiller : souvenirs d’enfance, aliments et recettes préférées, ses talents de « cordon-bleu »… Consultez avec elle des publicités, des livres de recettes ou des magazines.  

Pour veiller à la variété des produits à mettre au menu chaque jour, prévoyez des aliments destinés aux goûters et collations: produits laitiers, biscuits, pain, fruits, compotes, etc. Pensez aux oeufs, aux morceaux de viande à cuisson longue, aux produits laitiers, aux poissons en conserve (thon au naturel, sardines à l’huile…) : ils apportent des protéines d’aussi bonne qualité que les morceaux à cuisson rapide et le poisson frais. Choisissez des légumes et des fruits de saison, normalement moins chers et plus goûteux. N’hésitez pas à acheter des légumes en conserve ou surgelés, ils sont de bonne qualité nutritionnelle. Mettez les féculents, peu chers, au menu de chaque repas: pain (le pain de campagne se conserve plusieurs jours), autres produits céréaliers (pâtes, riz…), pommes de terre et légumes secs.

Si c’est possible, allez à pied faire les courses ensemble dans un commerce de proximité, au marché… Cela permet à la personne fragilisée de conserver l’habitude de marcher et d’échanger avec l’extérieur. Prenez le temps de regarder les étals, de choisir ensemble. Incitez-la à goûter autre chose que des aliments « routiniers ». Préférez les petits conditionnements pour éviter les restes et… alléger le panier. Profitez des promotions sur les produits frais, mais vérifiez la date limite de consommation, souvent très courte.

…/…

barreverte2.gif







un don un espoir |
Association Dolto Pasteur |
Parents d'élèves du Groupe ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | REEDDAC
| Liaison TP-TS Mulhouse
| Association Saint James de ...