• Accueil
  • > Recherche : accueil familial cotes armor

CITATION DE NOS EDILES

16052009

charpes1.jpg  assemblenationale1.jpg  assomariereneogetdpute22.jpg  

Madame Marie-Renée OGET, Députée de la 4ème circonscription des Côtes d’Armor, Membre de la Commission des affaires culturelles, familiales et sociales,   Maire de Treffrin nous dédie cette citation :

 « les accueillants familliaux,

un choix de vie pour les personnes en situation de handicap »

↑↑Retour




CITATION DE NOS EDILES.

28032009

smiley9671.gif     drapeau008.gif    9mccleretasso.jpg    

 

Marie-Christine Cleret, Vice-Présidente chargée de la solidarité pour l’autonomie au Conseil Général des Côtes d’Armor, Vice-Présidente de la MDPH.

[C’est tous ensemble, organismes institutionnels, partenaires, employeurs que nous ferons changer le regard sur le handicap.]

ndlr : et avec nous aussi, les + de 9000 accueillants familiaux, présents dans les départements français !

mamcoz 22 qui sévit ici et ailleurs.

 22.gif

- 184 familles d’accueil pour personnes âgées et personnes en situation de handicap en Côtes d’Armor (12/2008)

- 282 personnes dans le cadre de l’accueil familial dont 96 personnes âgées et 186 personnes en situation de handicap. Sources CG 22

ligne1022.gif

Aujourd’hui passage à l’heure d’été,

mettez vos pendules à l’heure !  mn31.jpg 

ligne1022.gif 

sources : agefiph Côtes d’Armor

ligne1022.gifligne1022.gif




L’accueil familial de personnes âgées en Côtes d’Armor et partout en France.

17032009

ea52d7777c5846b1a6588d90079c8595.bmp 

Accueil proposé aux personnes âgées de plus de 60 ans :

Recherchant une solution alternative au placement en établissement Dont le moral décline, suite à la disparition d’êtres chers Dont le maintien à domicile devient périlleux (perte d’autonomie, santé dégradée…) Dont le retour à domicile est devenu impossible, suite à une hospitalisation Prises en charge par leur famille naturelle elle-même « vieillissante » ou souhaitant « souffler » quelques temps… Ou pour des séjours de week-end ou de vacances hors établissement…

Indications :

« Lorsque le soutien au domicile atteint ses limites, la personne âgée dépendante peut choisir de vivre dans une institution ou une famille d’accueil qui deviendra son nouveau domicile. Toute personne âgée qui ne peut être utilement aidée à domicile peut être hébergée, si elle y consent, dans des conditions précisées par décret, soit chez des particuliers, soit dans un établissement.

Contre-indications :

Agressivité mettant la personne accueillie ou son entourage en danger démences séniles délires et persécution • agitation nocturne  problèmes de santé nécessitant des soins intensif  continus, de jour comme de nuit…

Les personnes handicapées orientées en MAS (Maison d’Accueil Spécialisée) ou en FAM (Foyer d’Accueil Médicalisé) ne peuvent faire l’objet que d’un placement familial organisé sous la responsabilité d’un établissement médico-social ou d’un service agréée à cet effet (articles L441-1 & L441-3 du Code de l’Action Sociale et des Familles).

 Aides financières : allocation logement + PSD ou APA + aide sociale départementale.

Les salaires versés ouvrent droit à réduction d’impôt et les aides versées par leurs ascendants ou descendants sont déductibles au titre de pensions alimentaires.

nota bene : les contre-indications sont les mêmes que l’accueil soit social adulte, handicapé ou thérapeutique.

 

ligne2054.gif

sources : http://www.famidac.fr

ligne2054.gif




L’accueil familial des personnes handicapées, en Côtes d’Armor et partout en France.

16032009

stationnemmentfauteuild7aef.jpg 

Une personne dépendante (adulte handicapé physique ou mental) est « nourrie, logée, blanchie » et accompagnée quotidiennement au domicile d’un accueillant familial agréé, en contrepartie d’un salaire, d’un loyer et de remboursements de frais.Les accueillants familiaux sont obligatoirement agréés et contrôlés par le Conseil Général de leur département. Les agréments sont délivrés pour l’accueil permanent ou intermittent d’une à trois personnes.

Indications :Adultes handicapés physiques ou mentaux de 18 à +60 ans: 

  • Ayant toujours vécu chez leurs parents, avec ou sans prise en charge institutionnelle
  • Sortant d’une hospitalisation mais n’étant pas encore aptes à (re) vivre en milieu ordinaire
  • Souffrant d’inaptitudes physiques, sociales ou comportementales
  • Ne pouvant envisager une vie autonome, mais susceptibles de développer un projet de vie en famille d’accueil
  • Ou pour des séjours de week-end ou vacances hors établissement…
  • Pour les patients hospitalisés en établissement psychiatrique, voir notre rubrique accueil familial thérapeutique.

Aides financières : allocation logement + aides spécifiques aux adultes handicapés + aide sociale départementale.
Les salaires versés ouvrent droit à réduction d’impôt et les aides versées par leurs ascendants ou descendants sont déductibles au titre de pensions alimentaires.

voir également : page CHARTES en fronton d’accueil

    Dernière mise à jour : mercredi 22 mars 2006 sources : http://www.famidac.fr 

ligne2054.gif







un don un espoir |
Association Dolto Pasteur |
Parents d'élèves du Groupe ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | REEDDAC
| Liaison TP-TS Mulhouse
| Association Saint James de ...