• Accueil
  • > Recherche : equipe suivi en aft

A.F.T.

25012009

ACCUEIL FAMILIAL THERAPEUTIQUE

cglogopsy.jpg  

L’AFT,  est une alternative de l’hospitalisation à temps plein.  

Le changement de dénomination de Placement Familial Thérapeutique en Accueil Familial Thérapeutique, il y a 10 ans, montre à quel point il a suivi le chemin de tous les modes de prise en charge et plus globalement du regard sur la maladie mentale. Chemin qui va de l’exclusion à l’intégration, du définitif au temporaire, de l’incurabilité aux notions d’évolutivité, de l’imposé au consenti, de même que l’on retrouve les dénominations successives d’internement, de placement et enfin d’hospitalisation. Il a pu être parcouru en grande partie grâce à l’avènement des neuroleptiques qui, conjointement au développement des prises en charges psychothérapiques, ont permis la réinsertion sociale de beaucoup de psychotiques.  L’AFT se situe désormais comme une étape intermédiaire dans la prise en charge de patients avant un hébergement dans un appartement thérapeutique ou dans un logement particulier (à cette assertion, il faut apporter le bémol de l’évolution de la maladie). 
LA PRATIQUE DE L’AFT EN QUELQUES MOTS :Un patient, généralement hospitalisé en unité d’hospitalisation à temps plein, stabilisé, est accueilli de son plein gré dans une famille d’accueil. Cette famille sera chargée d’assurer l’hébergement avec toute la convivialité que cela implique, l’étayage quotidien, le respect des différentes prescriptions (en premier lieu, la prise du traitement) et la surveillance du patient sous le contrôle d’une équipe spécifique d’AFT afin de concourir à la réalisation du projet thérapeutique et permettre au patient de retrouver les axiomes de la quotidienneté. L’ÉQUIPE SPÉCIFIQUE DE L’AFT :Elle est composée en général, d’infirmières, d’une assistante sociale, d’un cadre de santé, d’une psychologue, d’une secrétaire et d’un Praticien Hospitalier. Ce collectif évalue l’adéquation entre les indications présentées et les différents accueillants familiaux disponibles. LE RECRUTEMENT D’ACCUEILLANTS FAMILIAUX :Le recrutement d’Accueillants Familiaux s’effectue par insertion d’annonces dans la presse écrite et sur Internet. Les candidats envoient un dossier au service AFT qui effectue une première sélection par un entretien. Si le candidat présente les prérequis à l’agrément, sa demande est transmise au praticien qui donne un avis favorable avant de procéder à l’enquête sociale effectuée à domicile par l’assistante sociale. L’établissement en charge du recrutement établira un dossier médical d’aptitude. Les conclusions sont transmises au Chef d’Etablissement pour procéder à l’agrément et au recrutement. L’ADMISSION DU PATIENT : L’admission du patient se passe en plusieurs temps : Présentation à la famille d’accueil par l’équipe AFT avec discussions autour des modalités thérapeutiques et des particularités de ce patient. Programmation de périodes d’essai de 2 ou 3 jours au domicile de la famille.  Si les essais sont concluants  l’équipe peut commencer le suivi du patient en AF qui repose sur des visites hebdomadaires à domicile pour apprécier l’évolution du patient en accueil familial thérapeutique. Des consultations régulières sont organisées auprès du médecin référant.  L’équipe doit pouvoir maintenir une position de tiers médiateur entre le patient et la famille d’accueil. Des réunions regroupant l’équipe et les familles sont organisées périodiquement par le service  d’AFT.                                                                                           

Si des considérations économiques ne sont pas étrangères au développement de l’AFT (1 journée AFT est beaucoup moins onéreuse qu’une journée d’hospitalisation à temps plein), ce mode de prise en charge présente un grand intérêt dans l’amélioration de l’état clinique des patients et de leur qualité de vie. 







un don un espoir |
Association Dolto Pasteur |
Parents d'élèves du Groupe ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | REEDDAC
| Liaison TP-TS Mulhouse
| Association Saint James de ...